Origine des transferts à sec

LETRASET, pionnier des transferts à sec

Les transferts à sec ont été inventés en 1959 par la société LETRASET (Royaume-Uni). Les premières séries de kits de décalcomanies pour enfants « Instant Pictures » ont été mises sur le marché en 1964 puis se sont appelées à partir de 1969 « LETRASET Action-Transfers » pour éviter la confusion avec les photos instantanées de Polaroïd.

En noir et blanc, les tous premiers produits prendront la forme des célèbres lettres de l’alphabet (appelées « Instant lettering ») beaucoup utilisées au départ par les graphistes, architectes ou designers, leur permettant d’appliquer sur leurs plans et dessins des typographies de qualité pré-imprimées. Les premiers kits pour enfants en quadrichromie arriveront en 1966 avec comme thème principaux, la nature, les sports, le far-west, le moyen-âge…

Dès le début des années 70, LETRASET va ensuite développer des gammes de transferts avec les héros des contes et dessins animés de l’époque (Tom et Jerry, Blanche-neige, Batman…).

Le plus gros client de LETRASET pour les transferts à sec pour enfants a été le groupe GILLETTE, détenteur de la marque KALKITOS. Des millions de titres KALKITOS étaient produits et vendus dans le monde entier (notamment en Amérique du Sud). Pour répondre à cette forte demande de production, LETRASET a acheté en 1976 l’imprimerie SODECOR en Italie.

Depuis juin 2012, LETRASET a été racheté par le groupe ColArt, fournisseur de matériel pour artistes. Les Transferts Kalkitos ont été relancés à la fin des années 2000 par Ideas Empire (Singapour), avec de nouveaux designs et la plus grande gamme de kits de décalcomanies pour enfants existante sur le marché.